Emma Bock, née Courant

Bock, Emma, née Courant (1832-1908).

Aînée des filles de Catherine Schlumberger (1810-1906) et de Laurent Édouard Courant, dit aussi Lorenzo Courant (1801-1892), maire de Poissy (Yvelines) de 1848 à 1867, dont les frères et la sœur sont alliées aux familles Gros et Kœchlin. Mariée avec Léopold Henri Bock, lui-même fils de Julie, née Bourcart et de Henri Léopold Bock. Le couple eut quatre filles : Marguerite, Gabrielle, Alice et Hélène.

Emma Bock, née Courant, TGK 468

Catherine Courant, née Schlumberger, TGK 283,  est la fille d’Élisabeth Bourcart, TGK 127, fille d’Anne Catherine Kœchlin, TGK 67, sœur de Ferdinand Kœchlin. 
Julie Bock, née Bourcart, TGK 198, fille d’Élisabeth Bourcart, née Kœchlin, TGK 87, fille de Jean-Jacques Kœchlin, TGK 49, fils de Samuel Kœchlin.
Jean Koechlin, TGK 47, dessinateur talentueux, fils de Samuel Koechlin, père de vingt enfants dont il a réalisé des portraits, compte parmi ses petits-enfants Clémentine Poupardin

Ci-dessous, sur une feuille de format in-fol. que nous conservons, cet envoi de Jean Koechlin (1746-1836) à l’occasion de sa naissance le 26 juillet 1832 :   A ma chère Alice Emma Courant.
Je fais bien des voeux pour votre conservation et parfait bonheur, en remeriant la divine Providence et vos chers parents de la grande faveur de pouvoir me dire    Votre afectioné tris-aïeul et parain  Koechlin ainé
Guebwillers   ce        sept. 1832                                                                                                                     
p-111
                                                                                                                                                                                                                                              

Nous conservons aussi avec l’envoi une feuille sur laquelle est reportée à l’occasion de la naissance d’Emma les profils découpés en noir des têtes de cinq de ses ascendants avec la légende : Ma fille, va dire à ta fille que la fille de sa fille pleure. Donné à son bisaïeul par le fils aîné [Nicolas Schlumberger (1782-1867)] de la fille aînée de sa fille aînée le 31 décembre 1832. Sous les personnages, l’identification d’une écriture différente : Grand’papa [Jean Kœchlin (1746-1836)], Tante Bourcart [Anne Catherine Bourcart, née Kœchlin (1772-1835)], Mme Nicolas Schlumberger [Marie Elisabeth Schlumberger, née Bourcart (1792-1877)], Madame Courant [Catherine Courant, née Schlumberger (1810-1906)], Emma Courant.

.