Julien Théodore Claudon

Claudon, Julien Théodore (1808-1870).

Deuxième fils d’Élisabeth, née Denner (1774-1830)  et de Mathias Claudon (1770-1818). Né à Rouffach (Haut-Rhin).  Notaire à Mulhouse dès 1843. Il quitta cette ville après 1858, gagna Paris et fut administrateur du journal Le Temps. Marié avec Marie Dollfus en 1844.  Les enfants furent élevés dans la religion protestante. Ils sont les ascendants des familles Poupardin, Émile Kœchlin (fils), Dussaud (sans postérité) et Roger Claudon. D’après une lettre adressée à Marie Claudon, le couple habitait 6 Boulevard Raspail. Ils avaient aussi une maison de campagne à Chatillon-sous-Bagneux : Le Chalet et possédaient l’immeuble du 18 rue Victor Macé (à quelques enjambées du “Chat Noir”), où vécut Suzanne Poupardin, veuve de Pierre Poupardin, et plus tard  d’autres membres de la famille. L’immeuble fut vendu vers 1964.

.

D’après l’acte de partage de la succession de Louis Poupardin daté du 13 mai 1890, on apprend que le contrat de mariage de ce dernier avec Clémentine Kœchlin fut passé dans l’étude de Julien Théodore Claudon, le 14 mai 1858 (régime dotal sans société d’acquêts).

.

TGD, 332.