Josué Dollfus

Dollfus, Josué (1796-1887).

Fils de Hans Georges Dollfus (1756-1825) et de Marguerite, née Risler (1756-1825), dont la mère est née Kœchlin, il se maria avec Adélaïde Zindel (1799-1832) puis avec Élise Heilmann (1808-1890). D’abord dessinateur industriel dans la maison Alexandre Risler en Normandie, il devint miniaturiste et aquarelliste. Admirateur du portraitiste Étienne Aubry,  il fut l’élève de Lizinska de Mirbel, il exécuta des dessins au crayon, des aquarelles et des photographies peintes, se spécialisant dans le portrait.  À Mulhouse, il fonda entre 1840 et 1850 un atelier de photographies et s’installa quai du Barrage. Nous avons de lui un autoportrait photographique et peut-être pouvons-nous lui attribuer une photographie peinte en couleur de Louis Poupardin de 29×23 cm. au verso de laquelle figure la mention : Louis Poupardin 1855.

Nous conservons quelques photographies peintes qui sont peut-être de Josué Dollfus.

.

TGD 244 avec les portraits de Josué et de ses deux épouses, NDBA

Hans Georges Dollfus, TGD 241  Anne Marguerite Risler, née Kœchlin, TGK 41

Plusieurs portraits de Josué Dollfus sont conservés au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse dont un autoportrait (dessin) à l’âge de 25 ans. 

Suite à une exposition, Georges Mieg a dressé une Liste des portraits peints par M. Josué Dollfus parue dans le Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, mars 1904, p. 186-199. On y retrouve des noms figurant sur ce site. À la page 193 est signalé le portrait de Laure Kœchlin enfant, appartenant à Léon Koechlin, TGK 218, qu’on peut voir ci-dessous (collection Louis Georges Andrieux Kœchlin).

.

 

Laure Koechlin