Rodolphe Kœchlin

Kœchlin, Rodolphe (1847-1920).

Fils d’Émile et de Salomé Kœchlin (voir à ces noms), Rodolphe Koechlin naquit à Mulhouse. Il est le frère d’Émilie mariée à Charles Friedel, d’Hélène Peugeot et d’Émile Koechlin-Claudon (voir à ces noms). Capitaine du Génie des Mobiles du Haut Rhin, il participa à la défense de Belfort sous les ordres de Denfert Rochereau. Marié en 1872 avec Emma Engel (1849-1947) première fille des neuf enfants de Frédéric et de Julie, née Dollfus (voir à ce nom). Le couple eut deux fils et deux filles.  Ingénieur ECP, fabricant de toiles peintes à Mulhouse, il opta pour la nationalité française et s’installa à Paris, travaillant pour une firme mulhousienne. Il se retira à Bénodet (Finistère) où il mourut. Bienfaiteur de la ville, une rue porte son nom. Chevalier de la légion d’honneur.

Portrait photographique identifié par Benoit Koechlin qui a communiqué le portrait ci-dessous.
Rodolphe
Emma Kœchlin, née Engel
TGK 328, TGD 305