Eugène Peugeot et Hélène, née Kœchlin

Peugeot, Eugène (1844-1907) et Hélène, née Kœchlin (1848-1907).

Industriel et ingénieur originaire du pays de Montbéliard. Il succéda à son père et à son oncle à la tête des “Fils de Peugeot frères”, cycles, bicycles, tricycles, quadricycles avec ou sans moteur, etc. tandis que son cousin Armand, plus audacieux, se lançait dans la construction automobile. Il fut gérant de la Société “Les Fils de Peugeot Frères”. Né à Hérimoncourt (Doubs), où est située l’usine de Terre-Blanche qu’il dirigeait. il succéda à son père, Jules Peugeot, à la mairie de cette commune en 1890. Il fut aussi conseiller général du Doubs. Officier de la Légion d’honneur. Marié avec Hélène, fille d’Émile et de Salomé Kœchlin (voir à ces noms) dont il eut cinq enfants. Il mourut subitement à Montbéliard (le faire-part de décès, consultable sr la base Léonore, indique contrairement à la presse locale, Hérimoncourt).

.

.

Hélène Peugeot, née, Kœchlin, TGK 329

[…] D’une activité surprenante, d’une énergie peu commune, M. Eugène Peugeor était en même temps l’homme le plus loyal et le plus sincère [….], Le Démocrate,, organe des républicains radicaux et radicaux socialistes du pays de Montbéliard, 3 mars 1907. 

 

Peugeot H-090 recadree
Pont de Roide

Une dame ou demoiselle Peugeot ? en promenade auprès d’enfants d’ouvriers de l’usine Peugeot de Pont-de-Roye (Doubs) (collection Patrick Kamoun)