Roger Claudon

Claudon, Roger (1861-1915).

Cinquième enfant de Julien Théodore Claudon et de Marie, née Dollfus, Roger Claudon était artiste peintre et vivait à Villiers-sur-Morin (Seine-et-Marne). Il se maria avec Marie Piérot dont il eut une fille : Yvonne (1895-c. 1992), adoptée par les Gustave Claudon. Elevée dans la religion catholique, elle fut la marraine de Jean Denieuil, né en 1928, fils aîné de Marie et Robert Denieuil (descendants d’Henry Claudon), tous deux attachés à des principes religieux. Son mari, Marcel Garnier, fut le parrain de mon frère Marc, né en 1936, baptisé au temple de l’Oratoire. On peut en conclure qu’une tolérance certaine et de forts liens  d’amitié régnaient dans la famille. On peut signaler dans ce même esprit qu’Odile Moreau, née en 1918, petite-fille d’Henry Claudon épousa Pierre Sarrazin, soldat de l’Armée du Salut et milita dans cette mouvance.

.

 

Roger Claudon n’est pas répertorié dans le Bénézit, ce qui laisse à penser qu’il n’a pas exposé. Ses descendants sont peut-être détenteurs d’une œuvre picturale passée jusqu’à maintenant dans l’oubli.