Jean Henri Thorens

Thorens, Jean Henri (1844-1886).

Fils de Marie, née Meyer et d’Henry Thorens, il est donc le cousin germain de Paul Poupardin. Marié avec Lilla Dollfus (voir à ce nom). Lauréat de la Faculté de médecine en 1863, il étudia à Heidelberg en 1866 et en 1870 servit comme  aide-major au bataillon de mobiles de la Marne. Soutint sa thèse de doctorat sur les pieds-bots en 1873 et écrivit plusieurs ouvrages, dont Les Maladies épidémiques dans le VIIIème arr. de Paris en 1880, 1881 et 1882. Fut à l’un des promoteurs de l’Association générale d’Alsace-Lorraine.

.n 

TGD 399, TGK 913, NDBA

Hélène Mirabaud-Thorens a dédié En marge de la guerre, Paris, Émile-Paul frères, 1920, 323 p. à la mémoire de son père Jean-Henri Thorens.